Décodeurs de l’info : quelles limites ? Un point de vue non technique mais éthique

Envoyé le 3 décembre 2017

Le « décodage » des fausses infos et des rumeurs est devenu une nécessité pour les médias qui veulent diffuser une information sérieuse et vérifiée et lutter contre la « post vérité ». Mais cette pratique ne peut se faire sans cadre éthique solide. Loïc Hervouet, professeur de déontologie à l’ESJ de Lille et ancien médiateur de Radio France International en dresse ici les grandes lignes.