La CEDH donne raison à Paris-Match qui avait publié des informations sur la vie privée du Prince Albert de Monaco

Envoyé le 10 novembre 2015

La Cour européenne des droits de l’homme a confirmé sa jurisprudence concernant la liberté d’expression et le respect de la vie privée. Paris Match avait été condamné en France pourra voir révéler que le Prince Albert de Monaco était le père d’un enfant illégitime. Publier des informations privées concernant des personnages publics peut relever de l’intérêt général  écrit elle en substance la CEDH dans une décision – lire le communiqué de la CEDH . Elle prononce donc une condamnation de la France pour « ne pas avoir tenu compte dans une juste mesure des principes et critères de mise en balance entre le droit au respect de la vie privée et le droit à la liberté d’expression définis par [sa] jurisprudence » .